MALADIES DU CHÂTAIGNIER

 

Deux maladies particulièrement graves ont atteint le châtaignier indigène en France.

La première, l'encre ou mortalité progressive des racines, entraîne la disparition des arbres en quelques années ( maladie due à un champignon du groupe des phytophthora). Par l'introduction d'espèces exotiques (Castanea crenata, châtaignier du japon), on a pu trouver dans des descendances hybrides interspécifiques des types présentant des caractères de moindre sensibilité.

La seconde est Endothia parasitica ou chancre de l'écorce, champignon se développant à la limite du bois et de l'écorce, détruisant toute la partie vivante et amenant la mort des branches, puis des arbres.

Une méthode de lutte biologique contre ce parasite a été mise au point à partir de souches hypovirulentes qui diffusent naturellement dans la châtaigneraie.

Il existe des caractères de moindre sensibilité au parasite dans l'espèce Castanea mollissima ( châtaignier de Chine), qu'on utilise dans des croisements interspécifiques.

(Source : G.D.E.L.)